MOKA

Portrait

Elsa, maman de Mila, installée dans la campagne bordelaise.

Créatrice de la marque MOKA, Elsa aime utiliser ses 10 doigts, est très inspirée par le monde de l’enfance. Elle pense et confectionne d’adorables mocassins en cuir pour les petons des plus petits. MOKA réunit à la fois la qualité avec un cuir de vachette et des créations originales avec des motifs design. Je vous laisse découvrir son parcours, ses inspirations et comment elle réalise ses petites merveilles.

MOKA

Quel est votre parcours ?

J’ai suivi mes études à Paris pour devenir graphiste. Mais en plein milieu de la deuxième année, je me rends compte que ce n’est pas ce que je souhaite faire. Je réalise qu’il y a trop de contraintes pour moi, je pensais naïvement que j’allais dessiner toute la journée, mais ce n’était pas le cas. Je décide de me laisser du temps pour trouver mon domaine. L’univers de l’enfance m’a toujours attiré. Ce domaine me permet de me servir de mes dix doigts, c’est une inspiration sans limite ! J’ai commencé par créer des doudous, des boîtes à musique et fait un peu de couture. Puis je me suis mise à travailler le cuir, une matière brut que j’aime tout particulièrement. C’est à partir de là que j’ai pensé et travaillé sur les chaussons en cuir. Cette idée me permet à la fois d’allier le cuir à l’univers de l’enfance tout en me permettant de m’amuser et de laisser libre cours à mon imagination.

D’où vient le nom MOKA?

Je dois avouer qu’il y a eu plusieurs essais ! Et MOKA est arrivé. J’avais envie de quelque chose de court, d’efficace, de simple et surtout de graphique.


Il y a qui derrière la MOKA ?

Nous sommes une petite entreprise familiale car je travaille avec mon frère qui est venue me prêter main forte. De mon côté je gère le créatif. Je réalise tous les motifs de la marque aussi bien les animaux que les petits personnages. Étant graphiste de formation, c’est un vrai plaisir de pouvoir les imaginer. De son côté, mon frère gère la partie commerciale. Toutes les décisions sont prises en équipe.

Quelles sont les valeurs de la marque ?

On essaye d’être une marque avec une certaine étique. C’est pour cette raison que nous avons cherché nos prestataires près de chez nous. Pour l’instant seule notre matière première, le cuir vient d’Espagne. Nous travaillons tous les jours pour trouver une alternative qui nous permettrait du 100% Made In France. On souhaite proposer à nos clients des produits simples, pratiques et qualitatifs et de mettre à l’honneur l’artisanat. Savoir d’où ça vient, comment c’est fait. Pendant longtemps, la Dordogne a été le berceau du domaine de la chaussure et de la pratique du cuir. J’aime l’idée de remettre en lumière un patrimoine qui a été oublié. Nous faisons également attention à optimiser au mieux notre matière première. Nous calculons au mieux pour utiliser un maximum de cuir sur une seule et même peau. Nous utilisons le peu de chutes restant pour réaliser les dessous des franges, du coup zéro perte.


  

Comment réalisez-vous les motifs ?

Tous les matins, j’ai une nouvelle idée ! Derrière mon ordinateur, j’essaye tous les jours de nouvelles choses. J’ai des patrons avec les différentes parties de mes chaussons, alors j’imprime, je découpe, j’assemble et ça me donne des prototypes. Il y a aussi des défis puisque je dois prendre en compte les contraintes techniques. Une fois dessiné je commande le cuir, du cuir blanc cassé toujours le même. L’impression est réalisée chez un imprimeur de la région bordelaise, avec des encres sans solvants donc sans danger pour les petits !


Une fois les motifs réalisés, où et comment sont confectionnés les mocassins MOKA?

Pour la confection nous avons choisi un atelier du Sud-ouest de la France qui emploie des couturières spécialisées dans le domaine de la chaussure, expertes dans le travail du cuir. Dans cet atelier sont réalisées la découpe et l’assemblage à la main, avec précision et savoir-faire. Enfin, avec mon frère, nous fournissons le packaging. Des boîtes en kraft sur lesquelles nous posons un tampon MOKA.


Le cuir est donc votre matière de prédilection, pourquoi ?

Oui nous utilisons pour la fabrication de nos mocassins du cuir de vachette de grande qualité et d’une grande souplesse qui provient d’Espagne (pour le moment). Rien de mieux qu’une semelle souple pour découvrir la marche. L’idéale pour l’enfant est de découvrir ces nouvelles sensations comme s’il était pied-nu. Le mocassin MOKA le lui permet et sans danger puisqu’il ne va pas glisser contrairement aux chaussettes.

      

Quelles sont vos inspirations ?

Tout m’inspire. Le plus dur ce n’est pas de trouver l’inspiration, mais c’est de faire des choix. Dans les deux collections animaux et personnages, il y a plein de modèles différents. Il fallait les réduire, j’ai essayé de cibler le public, c’est ça qui a conditionné mes choix. Mon personnage préféré est celui avec les petites oreilles confectionnées avec les franges.


Des envies, des projets pour MOKA?

Plein ! Pour l’instant le temps de réalisation est de 3 à 4 semaines parce que nous sommes au début, nous espérons pouvoir raccourcir ce délai rapidement. Nous avons aussi un gros projet de prévu mais je ne peux pas en dire plus pour l’instant. Nous allons aussi participer au prochain Playtime et proposer de nouveaux modèles !


Enfin, un conseil pour trouver la bonne pointure ?

Mesurer tout simplement le pied de votre enfant. Soit directement sur son pied, soit vous réalisez une empreinte de son pied en le détourant sur une feuille avec un crayon.
Sur les fiches produits nous avons mis chaque taille avec son équivalence en cm, ça sera donc plus pratique pour le parent. Nous allons du 3-6 mois au 36 mois (Du 18 au 24).