Est-ce que je dois lui installer son propre coin bureau ?

News

Avoir son propre coin bureau, c’est certain votre enfant va adorer ! Mais voilà, dans la vraie vie, ce n’est pas toujours possible faute de place. Que sa chambre soit assez grande ou non, Lisa Henri, décoratrice nous donne ses astuces et ses conseils pour trouver la solution qui vous conviendra le mieux.

Est-ce que je dois lui installer son propre coin bureau ?

Pour un enfant le coin bureau est-il primordial ?

Pas forcément, tout dépend de son âge.  Je pars du principe que tout le long de sa scolarité jusqu’à son entrée au collège, un enfant peut se passer d’un coin bureau perso. Avant l’entrée en sixième,  les devoirs peuvent tout à fait  se faire dans les pièces à vivre de la maison ou de l’appartement.

 

Ce n’est pas perturbant pour l’enfant d’être au beau milieu du salon ou de la salle à manger ?

Pas du tout. Ces deux endroits s’y prêtent très bien surtout lors de l’acquisition de la lecture ou de l’écriture. Le parent peut alors aisément s’installer et accompagner l’enfant dans son apprentissage sans être coincé sur un tout petit bureau. De son côté, l’enfant se  sentira à l’aise et confortablement installé.

Vous pouvez aussi opter pour la solution « petit coin bureau » installé dans le salon familial qui pourra servir pour toutes ses activités manuelles par exemple. Ou encore à côté de votre propre bureau si vous en possédez un.

 

Utiliser la pièce à vivre se révèle très pratique finalement !

Oui. Il y a la proximité du parent qui est très rassurante pour l’enfant. Il peut ainsi jouer ou faire une activité seul car il ne vous sent pas très loin de lui. Pas besoin de vous chercher, de vous appeler vingt fois, il a le contact visuel dont il a besoin. Proximité = sérénité pour tout le monde.

 

Dans le cas de son petit bureau installer à côté du vôtre, il y a la vertu de l’imitation. Comme nous avions pu l’aborder dans notre précédent article «  un espace pour mes enfants dans chaque pièce de la maison », où l’on parlait notamment du coin cuisine. Il vous voit en train de travailler, ça lui donne de nouvelles valeurs, une idée du travail.

 

À partir de quand un enfant aura t-il « besoin » de son coin bureau ?

À l’entrée au collège, ça devient différent. Avoir son propre espace bureau prend sens. À partir de 6 ans, votre enfant acquière une certaine autonomie et plus de responsabilité. Votre enfant a moins besoin d’être accompagné dans ses activités manuelles. L’idéal à ce moment là c’est de lui aménager un coin bureau dans sa chambre, même si elle n’est pas très grande.

 

Justement, quelles sont vos astuces pour intégrer un coin bureau dans une chambre, même petite ?

Première astuce, délimiter « la » zone. Dans une chambre il est toujours intéressant de délimiter les différentes zone, celle du coucher, celle de la bibliothèque, du coin bureau et celle du jeu. Délimiter ça peut se faire sur un des murs de la chambre avec un code couleur (un mur d’une couleur par exemple) où des stickers, du masking tape. Vous pouvez aussi installer un tapis comme marquage au sol. Et même pourquoi pas installer un rideau, un voile.  

Deuxième astuce : Le coin bureau ne doit pas être austère ni trop formel. Si l’on y met un côté déco, visuellement c’est tout de suite différent. Votre enfant va aimer aller s’y installer. Pour un enfant aller faire ses devoirs c’est toujours un peu la corvée, alors mieux vaut lui faire un espace agréable.

Troisième astuce : Observer son enfant. Je vous conseille d’adapter sa décoration à sa façon de travailler. Je m’explique, s’il a une mémoire visuelle, pensez à lui mettre un tableau en liège par exemple ou façon ardoise. Il pourra y accrocher ses tables de multiplication. Vous pourrez aussi lui trouver de jolies planches avec des illustrations.

 

Un conseil pour la concentration ?

Oui. Certaines couleurs aident à la concentration. Le vert est une couleur qui aide vraiment les enfants qui ont du mal à se concentrer. En plus cette couleur est très tendance actuellement, on peut trouver plein d’inspiration.

Dernier conseil, on évite le bazar qui peut attirer l’attention de votre enfant et donc rapidement le faire décrocher de son travail ou de son activité. Donc collégiens ou plus petits, pensez à leur mettre à disposition des rangements fermés pour y cacher leurs fournitures, feuilles, crayons, feutres…