Se préparer à devenir parents

News

9 mois, c’est suffisant pour se sentir prêt à être parent ? À partir de quand pendant la grossesse puis-je commencer à me réjouir ? Le Dr Muriel Ayache vous aide à être des futurs parents DE-TEN-DUS !

Se préparer à devenir parents

A partir de quand peut-on se permettre d’y croire ?

Par tradition on a tendance à dire qu'il faut attendre les trois premiers mois de la grossesse parce qu'il y a la fausse couche précoce.  Je dirais que la première échographie « officielle »  qui est à 2 mois ½ est vraiment le moment où l’on peut se permettre d’y croire de se projeter plus concrètement parce que l’on peut le VISUALISER. Et c’est surtout vrai pour le papa ; pour lui tant qu’il n’y a pas d’images, pas de concret c’est plus compliqué. 

Mais quand le test de grossesse est positif, difficile de ne pas s’emballer.

Bien sûr dès que le test de grossesse nous montre qu'il est positif il y a quelque chose qui s'enclenche mais ça reste enfoui et sans trop en prendre conscience ça va faire son chemin. On a le droit de commencer à se projeter mais il faut juste intégrer que rien n'est sûr. C’est très subjectif, moi je me l'interdisais on entend tellement d'histoires horribles qu’il est important de se protéger. Tomber enceinte c'est un cadeau c’est quelque chose d’intime. Le premier trimestre de grossesse est comme une parenthèse.

Lors du deuxième trimestre, les choses sont un peu différentes. Avant on pouvait avoir des petits maux comme les nausées, on gardait le secret on ne disait rien. Là c’est un peu la libération on se sent mieux, on est belle, on plane, on commence à avoir du ventre et surtout on peut partage la nouvelle.

9 mois ça peut sembler un peu long pour se préparer !
Oui mais ça peut aussi paraître court. Il y a des personnes qui réalisent très tardivement malgré les échographies.  Ça dépend aussi du déroulé de la grossesse si elle est compliquée, s’il y a un suivi ou une surveillance particulière il y a cette attente qui semble interminable. Mais il est certain que pour la plupart des femmes le troisième trimestre est très long… Ok je suis énorme, j’ai beaucoup de mal à me déplacer… Mais n’oubliez pas que vous allez transmettre des valeurs, de l’amour, la vie ! 

Comment éviter de se mettre trop la pression?

Ça dépend de tellement de facteurs..  Selon notre histoire familiale, notre bagage, s’il s’agit d’une première, deuxième ou troisième grossesse… Il est clair qu’il faut se préparer à ne pas être un parent parfait ! Je vous conseille de faire attention à tous les « dires » des grands-parents, des copines… Il s’agit de notre propre famille, de notre histoire. On aura beau lire tous les livres sur la parentalité, on doit juste faire du mieux que l'on peut et se faire confiance aussi. UN bon moyen pour se détendre et se recentrer : Se donner le temps de le sentir bouger, de l’observer. Être à l'écoute de son corps ce n’est pas que naturel, c'est magique quand même!

A quels changements faut-il se préparer en tant que futurs parents ?

Je vais devenir responsable d’un être humain, le centre d’intérêt qui était NOUS va changer, se décaler. Il faut donc se préparer à un potentiel chamboulement dans sa vie de couple.  Mais il va y avoir aussi du changement pour la future maman. Pendant la grossesse, la future mère est le centre du monde tout le monde fait attention à nous, on prend de nos nouvelles souvent, on nous aide… Mais après, on saigne, on a mal, il y a la chute hormonale… et tout l’intérêt est porté sur le bébé. Alors le savoir, se préparer à ça, est PRIMORDIALE. Je suis convaincue que si l’on sait à l’avance que l’on va être un peu perturbée ça va aller et que les changements se feront plus en douceur que tout découvrir une fois la naissance du bébé.