CHAT MALO

Portrait

Co-fondatrice de la marque CHAT MALO à seulement 28 ans, aime s’amuser, ne pas se prendre pas au sérieux, totalement amoureuse de sa ville Paris ! Avec son ami Gaspard, ils proposent des sweats et des tee-shirts à l’effigie des quartiers et monument de la capitale. Un cadeau un peu décalé, à offrir aussi bien aux enfants qu’aux parents. Julie a acceptée de répondre aux questions de LCDC, ses réponses sont juste ici.

CHAT MALO

Quel est ton parcours ?

Il est plutôt classique au début avec une école de commerce, puis du marketing dans l’industrie pharmaceutique. J’y ai passé quatre années très formatrices et enrichissantes, jusqu’à ce que l’année dernière, je réalise que je ne m’épanouissais plus. J’ai très vite pris la décision de me lancer à mon compte. Je n’ai jamais regretté de m’être jetée dans cette nouvelle aventure !

Comment est née l’idée de Chat Malo ?

Il y a un an, j’avais organisé un shooting professionnel pour un produit pour bébé avec Gaspard, un ami de longue date, photographe. Pendant les prises de vue, l’imagination nous a emporté et nous avons visualisé « l’enfant idéal ». Pour nous, il est malicieux, joueur… On a tout de suite imaginé des week-ends à la campagne à construire des cabanes, ramasser des fleurs et faire des compétitions de cache-cache entre copains. A la recherche tous les deux de nouveaux challenges à ce moment là, nous avons saisi l’opportunité de créer notre marque de vêtements à l’image de cet enfant intrépide dans un univers d’aventure. Chat-Malo était né !

Quel est l’esprit de la marque Chat Malo ?

La marque est pensée pour les enfants audacieux, les petits intrépides dont les quatre cent coups font courir les parents ! Pour la toute première collection, nous avons eu envie de sweats tout doux, qui illustrent avec humour les quartiers parisiens. Et pour ne pas faire de jaloux, ces sweats sont maintenant disponibles en taille adulte pour que parents et enfants arborent leur quartier en duo !

D’où vient le nom Chat Malo ?

On recherchait un nom espiègle, doux et intrépide. Quelque chose qui nous fasse penser aux vacances en Bretagne, aux chamallows qu’on fait griller à la belle étoile et les chats, notre passion à moi et mon associé.

Quelles sont vos inspirations?

Le film qui nous a sans aucun doute inspiré pour Chat-Malo, c’est Moonrise Kingdom de Wes Anderson, à la fois poétique, drôle et rocambolesque. Nous puisons aussi notre inspiration dans nos souvenirs d’enfance, nos lectures (j’étais une grande fan du Club des 5 et des Dumas et Gaspard des aventures de Jules Verne) et des films cultes comme la Guerre des boutons. L’essentiel étant l’univers décalé et audacieux où les aventures se vivent à 200% et en famille !

Pourquoi le sweat comme produit phare de la marque ?

Nous souhaitons revisiter les basiques enfantins, à commencer par l’incontournable sweat. Chaque sweat revendique avec humour et légèreté l’appartenance à une tribu, tant familiale que locale, en déclinant les singularités des arrondissements parisiens. Chat-Malo casse les codes parfois trop casual et sport associés aux sweats, et en fait un incontournable de la garde-robe enfantine, qui se porte en toutes circonstances.

Vous utilisez quelles matières ? Quel est le lieu de fabrication ?

Du coton, du cuir et du papier. Nos produits sont fabriqués en France, au Portugal et en Inde. Nous recherchons avant tout des produits de qualité et résistants, des matières simples et des relations privilégiées avec nos fournisseurs. Par exemple, pour nos carnets, nous avons découvert un créateur français qui assemble et monte ses carnets à la main, dans son atelier en Auvergne. Les matières premières viennent de France, du Portugal et d’Inde. 

Des projets, des envies pour Chat Malo ?

Oui plein ! D’autres arrondissements parisiens, des villes de provinces et d’ailleurs, de belles collabs & peut être de nouveaux produits !